Nous avons testé le woofing au Portugal

par | Juin 23, 2017 | Destinations, Portugal | 1 commentaire

Le woofing : une autre forme de voyage et de partage

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le woofing ou wwoofing, il s’agit d’un échange entre des volontaires et des personnes ayant besoin d’aide. A la base, le woofing s’effectuait principalement dans des fermes biologiques certifiées. Mais depuis quelques années, d’autres formes de woofing ont fait leur apparition. Il est désormais possible de trouver du volontariat dans des auberges de jeunesses ou encore chez des particuliers pour toute sorte d’aide (ménage, entretien du jardin et de la maison, garde d’animaux, enseignement d’une nouvelle langue,…). C’est donc une forme différente de voyager, de découvrir de nouvelles cultures et d’apprendre des nouveaux métiers.

En échange du volontariat, les hôtes offrent généralement l’hébergement et le couvert. C’est donc aussi un moyen de voyager en dépensant très peu d’argent, ce qui dans notre cas correspond parfaitement à ce que nous voulons !

 

Première expérience de woofing au Portugal

Après avoir créé des comptes et payé une cotisation annuelle (de 20€ à 30€) sur les sites https://www.helpx.net/ et https://www.workaway.info/, nous avions envoyé quelques demandes au Portugal. Et assez rapidement nous avons trouvé un couple qui nous a accepté et c’est ainsi que nous nous sommes rendus chez eux mi-juin. C’est donc notre première expérience de woofing !

 

Travail volontaire et contrepartie

Notre travail au quotidien est varié. Nous avons coupé du bambou. On en a scié ! Ranger du bois, tailler les plantes, faire du ménage dans la maison font aussi partie de notre travail. Nous arrosons les plantes et le jardin tous les jours. Comme il fait très chaud ici (un jour il a fait 41° !), nous travaillons le matin et en fin d’après-midi pour éviter les grosses chaleurs. En contrepartie nous sommes hébergés dans une chambre avec salle de bain privée. Donc niveau confort, c’est très bien. 3 repas par jour nous sont aussi offerts. En général nous partageons quelques petits déjeuners et tous les dîners avec nos hôtes qui cuisinent très bien d’ailleurs. Le midi nous nous servons et faisons à manger avec ce que nous trouvons dans le frigo et la cuisine.

 

Echange avec nos hôtes

Lors des dîners, nous partageons des bons moments et échangeons sur nos vies respectives. Nous avons ainsi appris qu’Axel et Monica vivent là depuis une dizaine d’année. Axel est dentiste et Monica est son assistante. Ils tiennent un cabinet à Carvoeiro situé à 30km.
Ils ont commencé à accueillir des volontaires en 2013 sur les conseils d’un voisin qui leur avait parlé de ce système d’échange. Comme ils n’ont pas toujours le temps de concilier entretien de la maison et du jardin avec leur travail, ils trouvent que ce système leur convient très bien. Ils ont un grand jardin avec des arbres fruitiers (figues, poires, citrons) et un potager. De ce côté-là ils sont quasiment auto-suffisants, ils peuvent aussi aller chez leurs voisins trouver d’autres fruits (prunes, oranges,…). Donc nous mangeons beaucoup de salades et de fruits.

 

Visite des alentours

Travailler c’est bien, mais nous voulons quand même profiter de notre temps libre pour connaître les alentours. Donc quelques fois, ils nous emmènent à Carvoeiro sur la côte sud du Portugal. Côte magnifique avec falaises, mer turquoise, plages de rêve. Carvoeiro en elle-même est très touristique (beaucoup d’allemands) et forcément tout y est un peu plus cher, ce qui ne l’empêche pas d’avoir beaucoup de charme.
Axel et Monica nous ont aussi amené à Silves où nous avons passé une soirée dans un festival de bière ! Le lendemain, c’était la soirée Black & White à Carvoeiro, tout le monde vêtu de blanc et noir avec concerts partout dans les rues et feu d’artifice. C’était bien sympa !
Nous voudrions bouger plus, mais nous sommes un peu isolés de tout ici sans moyen de locomotion. Mais nous ne nous plaignions pas, nous sommes content de cette première expérience de woofing !

Share This